couple
Sexualité

A la découverte des zones érogènes

Si votre partenaire en vous touchant d’un simple geste, en vous caressant sur une zone précise soit avec la main, les lèvres ou la langue, vous produit de l’excitation, soit plus rapidement soit plus intensément que d’ordinaire, alors vous venez de découvrir une zone érogène !

Des similitudes dans les zones érogènes ?

Donc, si une zone érogène est celle qui reflète plus de sensibilité qu’une autre en produisant une excitation plus intense, est-elle la même pour toutes les personnes, hommes comme femmes ?  Nous commençons à répondre à la question en posant la suivante : pourquoi votre ex partenaire aimait davantage les bisous dans le cou alors que votre partenaire actuelle préfère des caresses sur la poitrine ?
Ces zones varient d’une personne à l’autre, les femmes ne s’excitent pas de la même façon et par conséquent réagissent différemment aux caresses et aux bisous de leurs conjoints. Pareillement, dans le cadre de la masturbation, des petites zones vaginales peuvent différer, ou bien encore la femme peut aimer se masturber de la même manière mais en caressant une autre zone de son corps, différente selon la personne.

Découvrir ses zones érogènes

Il existe un grand nombre de zones érogènes, certaines pouvant paraître habituelles tellement les femmes réagissent à sa stimulation et d’autres sont plutôt surprenantes, qu’elles soient sexuelles ou non : les jambes, l’entrejambe, le lobe des oreilles, les bras, les cheveux, le cou, les seins, etc.
Si certaines zones érogènes sont découvertes spontanément par l’homme ou la femme, il en est certaines qui se dévoilent au fur et à mesure que la femme  ou l’homme découvre son corps, ou que de nouvelles pratiques sexuelles sont explorées.

L’importance des partenaires

Le ou la partenaire joue un rôle important dans l’éveil des zones les plus sensibles, en observant et en sentant l’intensité de son excitation à chaque bisou, à chaque caresse et à chaque geste durant le rapport sexuel ou ses préliminaires.  Il en est de même avec l’utilisation de sextoys, où la stimulation des zones érogènes est évidente…
Certaines personnes, sur la même zone, peuvent ressentir un degré d’excitation différent selon le ou la partenaire. Il apparaît donc nettement qu’une zone érogène ne se suffit pas à elle-même, elle nécessite d’être convenablement stimulée.

Les zones érogènes hommes et les zones érogènes femmes

Il faut aussi distinguer les zones érogènes masculines des zones érogènes féminines. En effet, la physionomie des deux  sexes étant différente,  les zones dites  sensibles diffèrent, même si certaines peuvent être identiques.
Les hommes ne sont pas indifférents aux baisers, leurs lèvres sont une zone sensible. Cela est récurant pour l’ensemble de la gente masculine.
Si pour la plupart des femmes, le toucher de leurs parties génitales ne les excitent pas spontanément (cela est davantage vécu comme une agression immédiate), le pénis de l’homme est très sensible, à la moindre caresse, surtout le bout du pénis qui procure un plaisir sans égal.
Beaucoup d’hommes avouent que les cheveux sont une zone érogène, comme pour les femmes. D’ailleurs très souvent, la caresse des cheveux d’un homme produit une fulgurante excitation qui leur donne envie de faire l’amour.
La sexualité est un monde rempli de surprises, découvrez-vous !

Les Précédents Articles Les Articles Suivants

Vous pourriez aimer ...

Aucun commentaire

Laissez une réponse