maladie sexuelle
La Sexualité

Ces maladies sexuellement transmissibles (MST)

La sexualité est un élément important dans la vie d’une personne, qu’elle soit en couple ou célibataire. La sexualité est aussi une partie de plaisir partagée avec le ou la partenaire de son choix. A ce titre, la vie sexuelle peut se vivre avec un(e), ou avec plusieurs partenaires dans le temps.
La pluralité des partenaires fait parfois de ce moment de plaisir un cauchemar plus ou moins important, surtout si durant le rapport sexuel les personnes ne sont pas protégées. Par conséquent, le rapport sexuel et l’absence de protection du préservatif, peut laisser place à beaucoup d’infections sexuelles : les MST – les maladies sexuellement transmissibles.

L’hygiène et les maladies sexuellement transmissibles

Les niveaux de gravité des maladies sexuellement transmissibles sont variables. Ainsi, des simples poux pubiens (bien que les morpions ne soient pas une maladie sexuellement transmissible mais sont en relation avec l’hygiène d’où la notion de maladie) au SIDA, les maladie sexuellement transmissibles sévissent.

Une hygiène irréprochable et l’utilisation du préservatif dans le cadre de multiples partenaires restent les principales protections contre les maladies sexuellement transmissibles. Avec l’utilisation de sextoys, notamment avec des pénétrations anales, éviter les maladies sexuellement transmissibles signifie un nettoyage avec des produits nettoyants spécifiques. De même que la lubrification d’un sextoy doit respecter les consignes du fabricant (lubrifiant à l’eau ou autre lubrifiant), car des porosités peuvent se créer et des ‘salletés’ s’y développer.

Si une personne ressent un jour des douleurs et note des traces de plaques autour de ses parties génitales, ou une odeur anormale dans la zone génitale, il est alors important de consulter un médecin pour un diagnostic pertinent !
En effet la plupart des maladies sexuellement transmissibles peuvent être guéries très rapidement et sans conséquences majeures sur la santé.

Les maladies sexuellement transmissibles les plus courantes

Les maladies sexuellement transmissibles les plus courantes sont principalement :
-L’hépatite B
-Le SIDA
-L’herpès
-La syphilis
-Le chancre mou
-Le gonorrhé
-La maladie inflammatoire pelvienne
– Le papillomavirus
– Le trichomonas vaginal

Stopper la propagation d’une maladie sexuellement transmissible

Ces maladies mentionnées se répandent assez vite, même si quelques unes sont méconnues du public. Les phases d’incubations varient et le degré de gravité sur la santé aussi. Il faut les traiter avec sérieux, et sans délai. Les débuts sont parfois bénins alors qu’avec le temps des complications peuvent surgir.

Si un homme ou une femme est atteint d’une telle maladie sexuellement transmissible, il est nécessaire de le communiquer à son conjoint ou partenaire, pour prendre les précautions qu’il faut pour ne pas le contaminer et qu’il ou qu’elle se soigne le cas échéant. Ce qui permettra d’éviter une chaîne de contamination… Vous verrez d’ailleurs que ce ou cette partenaire vous remerciera de l’avoir avisé(e), et ne vous fera aucun reproche, c’est un constat. Aussi, en cas de détection d’une maladie sexuellement transmissible, la communication franche est toujours à privilégier.

Les MST n’ont pas seulement un effet sur le physique de la personne atteinte, mais aussi sur son moral. Il est possible de vivre une vie sexuellement épanouie, tout en faisant attention à sa santé.

Les Précédents Articles Les Articles Suivants

Vous pourriez aimer ...

Aucun commentaire

Laissez une réponse