orgasme femme
La Sexualité

Quelques solutions pour trouver votre point G

Qui ne veut pas vivre l’orgasme, la clef du plaisir maximal ?!  Les hommes le plus souvent ignorent qu’ils possèdent un point G. Pour la femme, la situation est très différente. Mais quant à vivre un orgasme féminin, savoir que l’on a un point G ne suffit pas !


Cet orgasme qui permet à la femme  de jouir sans égal, est issu de la stimulation du fameux point G ! Plusieurs sexologues assurent que  le point G existe bel et bien, si des fois le doute subsistait, et forme un point important dans l’anatomie féminine. La difficulté est de pouvoir le localiser et le stimuler. C’est qu’il est approximativement positionné…  en fait, aucun GPS ni sextoy ne le localise en une fois. Sa position reste évasive, et sa stimulation demande soir de la chance, soit de l’observation !

Plusieurs femmes avouent que leur jouissance intense se traduit par l’envie d’uriner et que dans la plupart des cas ce liquide mouille  abondamment les draps. Beaucoup de femmes pensent d’ailleurs qu’elles urinent, alors qu’elles ne vivent que l’orgasme !  Le point G, G comme dans orGasme, est fort mal connu quant à ses effets.
La jouissance procurée par l’excitation maximale du point G diffère totalement de la composition de l’urine. C’est une véritable éjaculation féminine, comme j’éjaculation masculine mais en plus intense.

Le point G est une petite zone se trouvant dans la partie vaginale et extrêmement érogène pour la femme ! Comment pouvoir localiser son point générateur de plaisir ? Comme dit quelques lignes plus haut, il n’existe pas de recettes absolues ! Il faut parfois tâtonner un peu avant de remarquer que l’homme ou la femme est dessus… !

La première règle est de bien connaitre le corps de sa partenaire. Avoir des relations sexuelles avec plusieurs partenaires n’aident pas à trouver son point G ; son ou sa partenaire habituelle, un ou une sexfriend permette cette connaissance de l’anatomie féminine qui est la vôtre, avec l’expérience.

Le point G est très sensible, et ne doit jamais être ‘attaqué’ immédiatement, car il devient un point d’inconfort ! Le sexe de la femme doit être préparé, lubrifié, et souvent une masturbation préalable est requise pour amener une excitation suffisante pour que le point G devienne le point d’excitation qui a fait sa réputation.
Il est si difficile de trouver spontanément le point G de sa partenaire, qu’à moins d’utiliser des sextoys spécifiquement conçus pour stimuler le point G (comme par exemple le Delight ou le Patchy Paul G5), l’homme s’attarde le plus souvent dans le vagin pour parvenir à ses fin… Il convient plutôt de jouer à donner du plaisir qu’à vouloir le chercher à tout prix… Il n’y a rien de tel pour rompre une ambiance que d’insister…

Si un homme n’a pas pu détecter le point G de sa compagne, cela ne veut pas dire que sa performance sexuelle est remise en question. De même, il arrive fréquemment qu’une pénétration dans une position plus qu’une autre apporte le contact du pénis avec le point G. Aussi, pourquoi ne pas varier les positions ? Le kamasutra apporte des idées très intéressantes à ce sujet.

Les Précédents Articles Les Articles Suivants

Vous pourriez aimer ...

Aucun commentaire

Laissez une réponse