Les Plaisirs Érotiques

Analdigitus ?!? mais WTF ?

Les couples ont parfois besoin de varier leurs pratiques sexuelles pour connaitre de nouvelles saveurs de plaisir, et de pimenter leurs rapports sexuels afin de sentir plus de plaisir. Qu’on le veuille ou non, la sexualité du couple influe la longévité de ce dernier. L’anadigitus influe sur la qualité de l’excitation de l’homme ou de la femme, sur la qualité de l’érection pour l’homme, et de ce fait, sur le vécu sexuel. En définitive, pourrait-on dire que la longévité du couple dépendrait d’un doigt ?!

L’analdigitus est en effet la pénétration d’un ou de plusieurs doigts dans l’anus de l’homme ou dans l’anus de la femme. Cette pénétration anale demande du doigté pour rester agréable, et apporte autant de possibilité pour l’homme que pour la femme : excitation, augmentation du désir et la force de la jouissance, préparation à une éventuelle sodomie.

Pour les femmes qui rejettent la sodomie, c’est une alternative qui peut leur faire découvrir la possibilité de connaître du plaisir, ou pour le moins du désir, avec l’anus. Cette découverte se traduit en confiance, et l’analdigitus peut devenir une pratique régulière et très appréciée. Parfois, l’analdigitus peut même s’étendre à une demande de sexe anal émanant de la femme elle-même, alors qu’elle refoulait la sodomie !

Il existe une grande différente entre la pénétration d’un doigt et la pénétration d’un sextoy. Grâce aux différents sextoys disponibles qui ont des tailles et des formes variées pour satisfaire tous les goûts, c’est la pénétration anale d’un sexe qui est simulée. La sodomie vise le plaisir, voire la jouissance. La pénétration d’un doigt mène rarement à la jouissance. Il s’agit essentiellement d’arriver à une excitation ou un degré de désir très intense. D’ailleurs, il est conseillé de pratiquer l’analdigitus alors que vous vous employer à une fellation, un cunnilingus, etc.  L’analdigitus est un complément de la jouissance, pas son moteur principal.

S’agissant d’une possible sodomie, il permet avec l’envie, de dilater l’anus suffisamment pour que la pénétration du sexe ou du godemichet soit sans douleur.

Pour ce qui est l’introduction d’un doigt, même de deux doigts, l’analdigitus ne requiert aucun lubrifiant, sauf besoin ou envie précises. Le diamètre d’un doigt est suffisamment petit pour une pénétration sans aucune douleur !

En revanche, si il peut servir à préparer une sodomie, alors il peut être intéressant en effet de lubrifier l’anus avec le doigt. Si l’opportunité de pénétrer avec 2 ou 3 doigts se présente, le lubrifiant serait encore mieux absorbé par les muqueuses en raison du frottement plus important.
Attention, les ongles peuvent blesser les muqueuses de l’anus. Aussi , veillez à avoir une hygiène des ongles irréprochable. Par ailleurs, quand vous abordez la partie anale, il ne faut pas être brusque : privilégiez les mouvements circulaires ou des vas et viens sans vraiment sortir les doigts. Pas trop fort non plus au commencement, et laisser surtout la personne pénétrée de vos doigts guider la rapidité, en accélérant à sa demande ou ralentissant si besoin.

Les Précédents Articles Les Articles Suivants

Vous pourriez aimer ...

Aucun commentaire

Laissez une réponse